Denicolaï & Provoost

Voir les photos

Caption

Ivo Provoost et Simona Denicolai, dans leur pratique artistique, cherchent un poste d’observation critique d’où « considérer la réalité stéréotypée, pour ensuite modeler l’expérience de cette réalité. Cette façon de faire, entre revival socio réaliste et tradition utopique, joue des distinctions conventionnelles entre privé/public et des différentes formes de l’idée de construire : culturelle (cultiver, structurer) et architecturale (bâtir, ériger) qui, à l’origine étymologique, sont inextricablement incluses dans la notion de résider (habiter, rester) ». (1)

 

Leur aventure commune, jalonnée par « 1998 », sculpture mémoire d’une année d’occupation de deux containers posés sur la place Dan Graham de Nantes, « Hans & Gretel : Community of Goods » (2000) mise en vente globale de leurs biens listés subjectivement et objectivement, « Building Underwood » (avec David Evrard 1999/2001) expérience/chantier micro urbanistique sur un terrain privé, peut s’envisager comme une volonté de placer les notions de réseaux et d’intersubjectivité  au cœur de leur travail, d’interroger l’espace social et architectural et avant tout la place occupée par l’art.

 

« Ils tissent des liens, entraînant de la part du public de nouvelles attitudes, redéfinissant de nouveaux enjeux. S’il y a désir de renouvellement, il y a aussi volonté d’échapper aux lois qui régissent entre autres le fonctionnement traditionnel de l’art, il y a volonté de revitaliser notre relation à l’art certes, mais aussi à l’autre, et ceci dans une sorte d’urgence. » (2)

 

Dans cette tendance actuelle où les artistes inventent de nouvelles procédures artistiques, devenant même parfois des agences, des lieux de production autonomes et où les catégories sortent de leur champ spécifique, Yvo Provoost & Simona Denicolai travaillent en lien avec des architectes, des urbanistes, des entreprises. Dans le même esprit ils créent un journal  mensuel qui accueille chaque fois deux artistes, ouvrent un site web et activent un réseau laissant circuler des énergies, provoquant rencontres, actions et propositions.

 

(1) : extrait d’un texte de Véronique Pépiesse, revue L’art même #15, 2002
(2) : extrait d’un texte de Pierre Giquel, 1999

 

 

Site des artistes : www.denicolai-provoost.com