Cantates de Haendel, pour les rois de Rome

> EVENEMENTS | Musiques et créations sonores

dim 19 juin, 11H

Théâtre des lauzes | Saint-Mélany

LES NOUVEAUX CARACTÈRES

Musique de chambre Clavecin, violoncelle, soprano

 

Imaginez l’arrivée de Haendel dans la Rome du début du 18è siècle. L’opéra n’y est plus autorisé, jugé trop divertissant, profane et scandaleux pour la capitale de l’Église.

La noblesse se tourne alors vers d’autres genres, le compositeur est sollicité pour composer des cantates. La poésie, les mythes mis en musique traitent ici de l’amour, là de la vengeance… Ainsi, ces œuvres, telle la sublime Lucrezia, sont tour à tour passionnées, mélancoliques, dramatiques… de véritables opéras miniatures, permettant de détourner l’interdiction alors en vigueur !

La musique baroque est profondément vivante. Sans cesse renouvelée, elle est musique de tous les espaces, de toutes les émotions et s’adresse à tous, tant sa nature est simple et populaire mais aussi riche et subtile. Pour l’inscrire plus encore dans notre époque, Les Nouveaux Caractères vous proposent de redécouvrir les œuvres baroques sous un œil nouveau. Non tel un écho lointain ou un sentiment distant, mais comme un art puissant et instantané, qui résonne en nous dans le présent.

 

 

Réservation auprès de LABEAUME EN MUSIQUES : https://labeaume-musiques.fr/cantates-haendel/

 

🎫 TARIFS

5€* / 10€** / 15€

Tout Public

Durée : 1h05

 

PROGRAMME

Georg Friedrich Haendel (1685-1759), Cantates romaines : Lucrezia « O numi eterni », Ninfe e pastori
Domenico Gabrielli (1651-1690), Ricercare pour basse
Domenico Scarlatti (1685-1757), Pièces de clavier
György Ligeti (1923-2006), Passacaille

 

DISTRIBUTION

Sébastien d’Hérin, direction musicale et clavecin
Caroline Mutel,
soprano
Frédéric Baldassare,
violoncelle

 

INAUGURATION DE LA GRAVURE DE CORNELIUS CARDEW

 

A l’issue du concert, nous inaugurerons la gravure de la partition graphique de Cornelius Cardew réalisée sur la roche du Théâtre.

 

Avec les chanteurs de l’ensemble Tarentule, les associations Labeaume en musiques et Sur le sentier des lauzes ont choisi de graver dans la roche du théâtre une partition graphique de Cornélius Cardew. La gravure a été confiée à Vincent Prévost, paysagiste d’IL Y A : une manière subtile  d’inscrire durablement ce lieu magique sous le signe conjoint de la musique et des arts visuels.

 

Une partie du travail de recherche de L’Ensemble Tarentule est consacrée à Cornelius Cardew (1936 – 1981) et à sa partition graphique Treatise, la plus longue et la plus élaborée de tous les temps : un feuillet de 193 pages. Ce compositeur s’inscrit dans une démarche humaniste, un engagement artistique et politique total. Les partitions graphiques sont imaginées à destination de néophytes dépourvus des codes de la musique dite « savante ». Par cet aspect, la volonté est de démocratiser la musique.
En 2021, L’Ensemble Tarentule a interprété des œuvres de Cornelius Cardew en s’inspirant directement des qualités du site du Théâtre des lauzes. La gravure vient rappeler de manière pérenne cette performance éphémère.
Un QR code permet d’entendre l’interprétation de cette partition par l’Ensemble Tarentule enregistrée au Murmures des Lauzes par Geoffroy Roger.

 

Dans le cadre du projet « polyphonie du vivant », l’Ensemble Tarentule et le compositeur Fabrice Boulanger sont venus en résidence dans les Communautés de communes de Montagne d’Ardèche, du Pays Beaume-Drobie et des Gorges de l’Ardèche. Le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, les associations Labeaume en musiques et Sur le Sentier des Lauzes sont des acteurs majeurs de cette initiative.
 
Soutiens et acteurs du projet :
LA GRAVURE et L’ENREGISTREMENT « Polyphonie du vivant #1 », avec le soutien du Ministère de la culture, de l’appel à projets « Itinérances » du Département de l’Ardèche, imaginé et financé par Labeaume en Musiques et l’association Sur le Sentier des Lauzes. Avec le soutien de la SACEM, et le soutien de l’ONDA dans le cadre du dispositif Ecran Vivant.